La compagnie franche du Khatovar

L'atelier médecine de guerre et herboristerie

Atelier herboristerie

En bref

Le cadre : une grande tente octogonale de 20 m², haute de 3,50m, décorée de peaux de bêtes et de plantes séchées ou fraîches, remplie de différents objets de magie et de sorcellerie.

Les démonstrations : explications sur l’usage des épices et des plantes en médecine et en cuisine ; fabrication d’onguents ou de remèdes médiévaux (cérat de Galien, vinaigres, potions de soin ect...), intervention chirurgicale possible sur un mercenaire ou visiteurs terrassé par la douleur menée a bien par le chirurgien.

DSC08900

Les initiations : participation a la fabrication de potions ou tout autres remèdes, extration de flèche ou tout autres intervention là dessus ça dépend des blessés ; empoisonnement (sur demande uniquement).

En plus détaillé

Que serait un camp médiéval sans un chaudron fumant au-dessus d'un bon feu de bois ? Toute la journée, nos cuisiniers/ères nous mitonnent de bons petits plats et quelques biscuits en prévision des repas. Les bonnes odeurs qui règnent ainsi sur le camp mettent l'eau à la bouche ! (mais pour d'évidentes raisons de sécurité, cet espace est interdit au public).

En revanche, les visiteurs pourront découvrir la cuisine médiévale à travers les explications de nos animateurs.

À l'atelier médecine de guerre et herboristerie, chaman, sorcières et chirurgien présentent les herbes et tout autres choses bizarre, leur utilisation en cuisine comme en médecine. Les visiteurs pourront donc apprendre quelques recettes de grand-mère, remèdes de charlatans, extraire une flèche de la jambe d'un ami voire apprendre des secrets d'empoisonneur.